Dernières nouvelles
Interventions / actions de l'ASPEC. Nouvelles de nos partenaires
Dernières nouvelles
 
La Voix du Nord du 22 février 2008.
L'association
L'ASPECambrai, devient l'ASPECambrésis !
L'association
 
logo comite inter-associatif
Page spéciale commémoration 1914-1918
Les associations du Cambrésis, regroupées dans le Comité inter-associatif pour la Mémoire du Cambrésis, oeuvrent ensemble pour monter une exposition :"1914-1918 Le Cambrésis d'un siècle à l'autre" qui se tiendra à Cambrai en novembre 2014
Page spéciale commémoration 1914-1918
 
200px-mhistorique_svg
Le patrimoine public
Un patrimoine d'exception, 28 Monuments Historiques et 1 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
Le patrimoine public
 
placmarché 038pano
Le patrimoine privé
Rues, maisons et demeures
Le patrimoine privé
 
villefleurie 005pano
Le patrimoine paysager
Le patrimoine paysager
 
Naves
Le Patrimoine en Cambrésis
Cette rubrique est en cours de construction, grâce à la collaboration des municipalités , des associations et des particuliers investis dans la préservation du patrimoine
Le Patrimoine en Cambrésis
 
Poignée de porte
Les expositions
Ouvertures cambrésiennes, Art déco, toits, balcons, décors de façade, portes
Les expositions
 
Place du 9 octobre
Conseils pratiques
Règlementation, conseils, subventions pour valoriser votre patrimoine
Conseils pratiques
 
worldinhands
Développement durable
Développement durable
 
Nos propositions
Nos propositions
 
Poil à gratter
Ce qui vous chatouille et ce qui nous gratouille...
Poil à gratter
 
alerte patrimoine
Alertes patrimoine en péril
Alertes patrimoine en péril
 
Langues
Langues
 
numériser0006
Espace adhérents
Téléchargez ici bulletins, docs, etc.
Espace adhérents
 
numériser0008
Liens et bouquins
Sites, bonnes adresses, et quelques livres.
Liens et bouquins

espagnol allemand anglais italien
russe portugais néerlandais polonais

Poil à gratter

Ce qui nous chatouille et qui nous gratouille...

et qui pourrait aller tellement mieux avec un peu de bon sens.

 

  

  

 

Une intervention de l'ASPEC :       Voir les photos en bas de page
 
 Début mars, les veilleurs de l'ASPEC constatent des travaux inhabituels sur une maison 44 rue Cantimpré à Cambrai. En effet, des ouvriers préparent la pose d'un bardage dans le but de couvrir entièrement la façade ! 
 
Cette maison construite sur deux niveaux, rez-de-chaussée + 1 + combles, alignée avec les précédentes est suivie d'une dent creuse puis de trois maisons dont la bijouterie Bouquignaud. Les maisons les plus anciennes datent du XVIIe siècle, les autres du XIXe.
 
La façade présente au rez-de-chaussée une large ouverture non-alignée avec celles de l'étage où l'on trouve deux fenêtres et une porte-fenêtre. Les appuis ont été brisés et le joli balconnet de fer forgé démonté. Ces ouvertures sont encadrées d'un relief enduit dont la partie supérieure présente un arc segmentaire avec crossettes formant larmier, s'évasant vers le bas sur les côtés. Sous les appuis, les allèges sont ornées d'un tableau aux angles concaves. Une corniche moulurée surmonte l'ensemble. Deux lucarnes au fronton curviligne éclairent les combles.
 
La rue Cantimpré est une des entrées les plus fréquentée de la ville et ces maisons sont en covisibilité" avec l'église Saint Géry, monument historique classé.
 
Aucune autorisation préalable ni demande de permis n'ayant été déposée, le directeur technique de la ville informé par nos soins requiert un agent assermenté qui constate l'infraction. Le chantier est arrêté.
 
Avant d'intervenir sur une façade il est toujours souhaitable d'en informer les services de la ville d'autant que des subventions sont accordées pour le ravalement des façades !
 
Que se passe-t-il après ?
 
Lorsque l'autorité administrative a connaissance d'une infraction, elle est tenue d'en faire dresser procès-verbal dont une copie est transmise sans délai au ministère public.
Les peines vont de 1 200 à 300 000 euros et peuvent être assorties de six mois de prison en cas de récidive. Elles peuvent être prononcées contre les utilisateurs du sol, les bénéficiaires des travaux, les architectes, les entrepreneurs ou autres personnes responsables de l'exécution desdits travaux. Article L480-1 Code de l'Urbanisme.

 

 

A lire dans le Télérama du 12 au 19 février cet excellent article :

 

 

 

Nous devons améliorer les entrées de ville comme ici, la route du Cateau à Cambrai !

 

 

 

 

 

Valorisation de la chapelle Saint Bernard

rue Vaucelette à Cambrai

 

 

 

 

 

Disparition de persiennes !

 

Dans le vieux Cambrai, les anciennes persiennes apportent du relief et habillent les façades. Vous ne devez pas les enlever. D'ailleurs il est nécessaire de demander une autorisation. 

 

 

  

 

 

Colique parabolique rue Eugène Bouly !

 

Dans une jolie petite rue du vieux Cambrai avec des maisons de 1780, où habite même un adjoint au maire c'est l'invasion parabolique.

 

 

 

 Place Eugène Thomas.

En face du stade de la Liberté et du collège Jules Ferry

 

  

Bordée par une pelouse, voici une belle allée de marronniers centenaires qui mène au collège Jules Ferry comme une invitation à parcourir un brin de nature avant la classe.

Un nouveau système de collecte de déchets est installé pile dans l'axe de cette magnifique plantation.  

 

Chacun  peut admirer la discrétion et l'élégance de cet équipement ainsi que sa parfaite intégration au site. La perspective de cette allée de marronniers est remarquablement valorisée !

Toutes nos félicitations au concepteur de cette géniale installation.

 

Nous demandons le déplacement de ce "point d'apport volontaire".

Tous les cadres de la ville reconnaissent cette erreur mais rien n'est fait.

 

Pose de châssis non conformes

et sans autorisation.

 

Place du 9 octobre, en covisibilité avec l'église Saint Géry, monument classé, les nouveaux châssis en PVC ne sont pas adaptés et ne respectent pas le cintre, en arc segmentaire, des ouvertures. 

 

Ainsi, petit à petit les façades perdent leur style et leur identité. C'était une belle maison en brique de parement et briques vernissées des années 30 !

Laxisme municipal....

 

  

Travaux sans autorisation.

 

Rue de Chateaudun, la perspective monumentale vers la Tour des Sottes est bouleversée par une maison bleue encadrée de gris.

 

Dans cette rue, l'alignement des maisons présente une trame horizontale qui invite le regard vers la Tour des Sottes, témoin classé de notre Histoire. La couleur dominante est brique. Cette maison bleue, dont la forme cubique est soulignée par un encadrement de ciment gris, rompt la perspective de la rue et détourne le regard.

 La tour, témoignage de l'enceinte fortifiée, n'est plus mise en valeur. La couleur choisie ne correspond en rien à la palette historique des teintes de la région.

Les services de la Ville de Cambrai et l'Architecte des Bâtiments de France ont été informé. Vous connaissez la suite... personne ne bouge à Cambrai.

(Article dans le bulletin N°37 - Espace adhérent - code avenir)

 

 

 Le propriétaire a même touché la prime pour l'embellissement de la ville ! Au scandale !

 

Parce que ce n'est pas facile d'admirer les façades avec le nez en l'air et un oeil au ras du pavé, lisez-donc notre page spéciale pollutions animalières.