Dernières nouvelles
Interventions / actions de l'ASPEC. Nouvelles de nos partenaires
Dernières nouvelles
 
La Voix du Nord du 22 février 2008.
L'association
L'ASPECambrai, devient l'ASPECambrésis !
L'association
 
200px-mhistorique_svg
Le patrimoine public
Un patrimoine d'exception, 28 Monuments Historiques et 1 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
Le patrimoine public
 
placmarché 038pano
Le patrimoine privé
Rues, maisons et demeures
Le patrimoine privé
 
villefleurie 005pano
Le patrimoine paysager
Le patrimoine paysager
 
Naves
Le Patrimoine en Cambrésis
Cette rubrique est en cours de construction, grâce à la collaboration des municipalités , des associations et des particuliers investis dans la préservation du patrimoine
Le Patrimoine en Cambrésis
 
DSC08345
Traces du passé
Traces du passé
 
Poignée de porte
Les expositions
Ouvertures cambrésiennes, Art déco, toits, balcons, décors de façade, portes
Les expositions
 
Place du 9 octobre
Conseils pratiques
Règlementation, conseils, subventions pour valoriser votre patrimoine
Conseils pratiques
 
worldinhands
Développement durable
Développement durable
 
Nos propositions
Nos propositions
 
Poil à gratter
Ce qui vous chatouille et ce qui nous gratouille...
Poil à gratter
 
alerte patrimoine
Alertes patrimoine en péril
Alertes patrimoine en péril
 
Langues
Langues
 
numériser0006
Espace adhérents
Téléchargez ici bulletins, docs, etc.
Espace adhérents
 
numériser0008
Liens et bouquins
Sites, bonnes adresses, et quelques livres.
Liens et bouquins
 
logo comite inter-associatif
Calendrier des manifestations en Cambrésis
Le Comité inter-associatif pour la Mémoire du Cambrésis vous communique l'agenda des manifestations organisées par les vingt associations qui le composent.
Calendrier des manifestations en Cambrésis
 
Souscriptions
Souscriptions

espagnol allemand anglais italien
russe portugais néerlandais polonais

L'Art déco en deux mots

Petit abécédaire de la maison Art déco

BAIES VITREES : Le percement de longues baies vitrées est rendu possible par l’utilisation d’une ossature en béton armé. Elle s’accompagne de la conquête du verre liée à la fabrication du verre en série.

BEL ETAGE : L’étage de service semi-enterré que l’on retrouve traditionnellement vers 1900 disparaît. La domesticité se réduit et ne nécessite plus dans les maisons de standing moyen de locaux spécifiques. Le “bel étage” qui surplombait la cuisine cave se voit ainsi remonté au premier étage.

BETON : L’architecte Auguste Perret en 1923 fait la preuve avec la construction de l’église du Raincy que le béton est le plus économique des matériaux et qu’il est aussi le plus beau.

BOW-WINDOW : Un décret de 1882 permettant l’assouplissement des règles de construction affranchit l’architecture parisienne du carcan inspiré par Haussmann. Ainsi l’autorisation de construire en saillie permit la construction de bow-windows, fenêtres en saillie appelées encore oriels.

CERAMIQUE : Vers 1925 gagnée par le style Art déco, elle adopte les sobres motifs floraux, les formes raides et géométriques. Sèvres opte pour un répertoire de décors colorés, linéaires, cloisonnés et contrastés.

CONTRASTES : L’Art déco aime les contrastes de couleurs et de matières. Le luxe des matériaux contredit la sobriété des lignes, le noir s’associe à l’orange et au doré.

FONCTIONNALITE : Cette caractéristique de l’Art déco s’explique par un changement des besoins des Français (les logements plus petits, les progrès de l’hygiène, le goût du confort).

FORMES : Les volumes sont parallélépipédiques, aux angles vifs ou arrondis ou à pans coupés. Le cercle et l’octogone sont également appréciés. Les formes sont épurées.

GARAGE : La période de l’art déco découvre la voiture et généralise la construction des garages. La situation des garages au rez-de-chaussée provoque des modifications dans le plan de la maison.


INFLUENCES : L'Art déco est imprégné d'influences diverses et contradictoires:
- le cubisme et l'art nègre, par la simplification géométrique, les formes pleines et massives.
- Le fauvisme, par la ligne forte, l'association des couleurs (noir, orange et or).
- L'Orient, par les décors à chevrons, frises zigzagantes, jeux de spirales.

LIGNES : Autant les formes de l’Art nouveau étaient ondulantes, très détaillées et prenaient exemple sur la nature, autant l’Art déco s’est tourné vers des formes épurées et essentiellement géométriques. La courbe tend à disparaître progressivement au profit de l’angle droit.

LOISIRS : L’architecture des loisirs est marquée par le style Art déco. C’est notamment le cas des cinémas, théâtres ou salles de concert.

MOBILIER : La sculpture disparaît des meubles pour être remplacée par les placages de bois précieux, l'incrustation et la marquèterie.

MOSAÏQUE : Redevenue un simple revêtement utilitaire, elle conquiert la décoration de nombreux édifices publics : entrées d’immeubles, postes, bains-douches, piscines... Elle est entrée dans l’ère industrielle: pâte constituée d’argiles spéciales et de quartz, recouverte d’émaux, elle se substitue aux tesselles traditionnelles.

MOTIFS : Les motifs reviennent imprimés sur les étoffes, gravés à l’acide sur les miroirs, sculptés sur les façades des immeubles, sur la face des meubles et le dossier des sièges. Corbeilles de fruits, bouquets de fleurs, guirlandes de feuillages sont des motifs régulièrement répétés.

PLAFOND : Plus bas, les plafonds répondent à un souci d’économie. Les moyens financiers des commanditaires de l’entre-deux guerres sont légèrement plus modestes que ceux de leurs aïeux. “Pour deux niveaux d’autrefois, vous pouvez aménager trois niveaux aujourd’hui”. Cette évolution vers le “plus trapu” répond d’autre part très bien au goût de l’esthétique Art déco qui utilise les lignes horizontales (corniches, bandeaux).

SERIE : L’Art déco reste un art destiné à l’élite bourgeoise mais on a aussi cherché à faire de la fabrication en série pour un public plus large.

VITRAIL : Une large place lui est réservée par l’Art déco. Il est utilisé dans le décor d’édifices publics (théâtres, banques, hôtels de ville, etc.) et privés (escaliers et halls).