Dernières nouvelles
Interventions / actions de l'ASPEC. Nouvelles de nos partenaires
Dernières nouvelles
 
La Voix du Nord du 22 février 2008.
L'association
L'ASPECambrai, devient l'ASPECambrésis !
L'association
 
200px-mhistorique_svg
Le patrimoine public
Un patrimoine d'exception, 28 Monuments Historiques et 1 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
Le patrimoine public
 
placmarché 038pano
Le patrimoine privé
Rues, maisons et demeures
Le patrimoine privé
 
villefleurie 005pano
Le patrimoine paysager
Le patrimoine paysager
 
Naves
Le Patrimoine en Cambrésis
Cette rubrique est en cours de construction, grâce à la collaboration des municipalités , des associations et des particuliers investis dans la préservation du patrimoine
Le Patrimoine en Cambrésis
 
DSC08345
Traces du passé
Traces du passé
 
Poignée de porte
Les expositions
Ouvertures cambrésiennes, Art déco, toits, balcons, décors de façade, portes
Les expositions
 
Place du 9 octobre
Conseils pratiques
Règlementation, conseils, subventions pour valoriser votre patrimoine
Conseils pratiques
 
worldinhands
Développement durable
Développement durable
 
Nos propositions
Nos propositions
 
Poil à gratter
Ce qui vous chatouille et ce qui nous gratouille...
Poil à gratter
 
alerte patrimoine
Alertes patrimoine en péril
Alertes patrimoine en péril
 
Langues
Langues
 
numériser0006
Espace adhérents
Téléchargez ici bulletins, docs, etc.
Espace adhérents
 
numériser0008
Liens et bouquins
Sites, bonnes adresses, et quelques livres.
Liens et bouquins
 
logo comite inter-associatif
Calendrier des manifestations en Cambrésis
Le Comité inter-associatif pour la Mémoire du Cambrésis vous communique l'agenda des manifestations organisées par les vingt associations qui le composent.
Calendrier des manifestations en Cambrésis
 
Souscriptions
Souscriptions

espagnol allemand anglais italien
russe portugais néerlandais polonais

Le cas du bld de la Liberté

 Le rang du boulevard de la Liberté

 


L’opportunité de concevoir un groupe d’habitation formant un ensemble cohérent prend sa source…. dans le démantèlement des fortifications.

L’essentiel de l’îlot compris entre le boulevard de la liberté, la rue du bastion, la rue Louis Belmas et celle du pré d’Espagne ayant constitué un terrain d’une surface de 10354 m2 dont 1733 m2 en terrain solide et 8401 m2 en fossés comblés sur l’ancien domaine militaire, l’ensemble étant « soumissionné » par M. Lallemand, architecte, sans doute pour la création d’un lotissement.

Sa réalisation sera différée puisque c’est d’abord le chantier de M. Defossez, marbrier et le commerce de bois de M. Briart qui s’installent. Ce dernier sera détruit en 1918 et reconstruit. Il faudra attendre 1934 pour que ce commerce soit vendu et que commence la réalisation du lotissement que nous connaissons aujourd’hui, celle-ci en étant presqu’exclusivement confiée aux architectes Chiossone et Lancelle.

En 1935, les six maisons des N° 30 à 40 sont achevées.

Si on peut regretter souvent dans les nouvelles constructions cambrésiennes la volonté délibérée, dans des soucis de rentabilité, de ne pas prendre en compte le rythme des façades voisines préexistantes, ici, manifestement les différences de rythme sont marquées et voulues.

Néanmoins, on peut s’interroger sur les différences de matériaux utilisés qui apparaissent au niveau des toitures. Qu’en était-il à l’origine ?

Les menuiseries et les volets roulants s’écartent progressivement de l’intention des architectes qui ont manifestement recherché une vision globale et une harmonie pour l’ensemble de ce rang.

Petit à petit on peut craindre qu’un jour il ne soit, comme tant d’autres rangs plus anciens de notre ville, d’une certaine façon, dénaturé…

Quelle prise de conscience peut-on espérer ?

Quelle protection peut-on mettre en place ?